NomNoteBonusJusqu'àSans dépôtVos Options
Monsieur VegasMonsieur Vegas4.5 100 € oui Critique Visiter
Wild sultanWild sultan4.5 100 € oui Critique Visiter
Tropezia PalaceTropezia Palace4.5 2000 € oui Critique Visiter

Comment jouer à la roulette ?

À la question « comment jouer à la roulette ? », la réponse est qu’il faut rendre à César ce qui appartient à César et ne pas s’imaginer qu’il suffit de miser en lançant ses jetons. La roulette est un jeu subtil dépendant de codes et auxquels la bienséance est de mise.

Dans les casinos terrestres, pour jouer à la roulette on se rend à une table de roulette où un ou plusieurs croupiers vous attendent afin d’encadrer les parties pour les joueurs. Un chef de table supervisera le ou les croupiers. Muni de jetons de valeur représentant un montant d’argent qu’on aura préalablement achetés à la banque du casino ou bien à la table de roulette, on est alors en mesure de pouvoir placer des mises dès le début d’une partie.

Le croupier annonce « faites vos jeux » pour autoriser les joueurs à placer leurs mises. Il existe différents types de mises. Les joueurs commencent à placer leurs mises et le croupier fait tourner la roulette, puis lance la bille, dans le sens opposé à celui de la roulette. La bille est lancée au sein d’une rigole surplombant les cellules de numéros sur le cylindre. Une règle impose à la bille d’effectuer un minimum de trois tours pour que la partie soit autorisée.

Pour placer la mise que l’on souhaite, on peut simplement poser ses jetons sur l’emplacement de son choix sur le tableau des mises. Toutefois, il arrive que notre position autour de la table ne permette pas d’atteindre l’emplacement où l’on veut poser sa mise. On indique alors sa mise au croupier afin qu’il la place selon notre souhait.
Il n’est pas autorisé à un croupier de se saisir de vos jetons de votre main à la sienne. Posez votre mise sur le tapis au plus près du croupier et annoncez-lui votre mise afin qu’il la place. Lorsque le croupier annonce « rien ne va plus », la bille amorce sa descente vers les cellules illustrant les numéros, les mises ne peuvent alors plus être placées.

C’est à ce moment même qu’opère « le ciment » de la magie qui réside dans le jeu de la roulette, puisque la tension est à son climax, alors que chacun croise les doigts, caresse un quelconque gris-gris, ou prie son dieu, dans l’espoir que la bille arrête sa course sur le bon tirage. Lorsque la bille touche les cellules numérotées de la roulette, le croupier annonce « les jeux sont faits » jusqu’à ce que la bille se cale définitivement dans l’une des cellules numérotées de la roulette et s’immobilise.

Un croupier cite les résultats sortis par la bille en nommant le numéro et les trois ensembles d’égalités auquel il appartient : la couleur entre rouge et noir, la parité parmi pair et impair, un ensemble de numéros selon passe (première moitié) ou manque (seconde moitié). Il place alors un poids sur le numéro sorti sur le tableau des mises. Ce poids, appelé « Dolly », montre aux joueurs quel numéro est sorti.

Si un joueur a misé sur le résultat sorti, il empoche un gain en fonction de sa mise. Les gains sont alors payés par le croupier, les mises perdantes ramassées pour la banque, une nouvelle partie peut débuter.
Vous savez désormais comment jouer à la roulette et connaissez les grands axes du déroulement d’une partie. Bons jeux!